Scientific Linux et Antergos annoncent l’arrt du dveloppement de leurs distributions Linux, Linux Mint pourrait leur emboter le pas

scientific linux linux mint os ubuntu

Scientific Linux et Antergos annoncent l'arrt du dveloppement de leurs distributions Linux, Linux Mint pourrait leur emboter le pas 1
Aujourdhui, sur le march des OS pour PC, lOS le plus utilis demeure Microsoft Windows, second par Mac OS et Linux obtenant peine les trois pour cent sur ce march. Pourquoi ? Linus Torvalds, le principal activiste du projet Linux a mis en avant le problme de la fragmentation de lOS open source. Dautres ont cit dautres problmes tels que le manque de constructeurs proposant des PC avec Linux prinstall, le support des pilotes et des logiciels propritaires, etc. Les problmes ne manquent pas et lon craint que cela nentrane la fin, une par une, des distributions Linux. Antergos et Scientif Linux, deux des nombreuses distributions de lOS open source viennent dannoncer leurs fermetures et dans la communaut, on prvoit galement la fin trs prochaine de Linux Mint, galement une distribution trs populaire de Linux.Quel avenir voyez-vous pour les distributions Linux sur le march des PC ? Vont-elles toutes disparatre et tre seulement rserves pour les usages sur les serveurs, les appareils mobiles et le cloud ? Les questions deviennent de plus en plus nombreuses au sein de la communaut. Lorsque Linus Torvalds a t sollicit en 2018 pour sexprimer sur lavenir du projet auquel il a donn naissance, il a indiqu que lOS open source ne parvenait pas simposer sur le PC du fait de sa fragmentation. LOS na presque jamais ou a rarement dpass les 3 % sur le march du desktop. En effet, dans la filire desktop, cest lOS de la firme de Redmond qui continue de faire la loi avec une part de march avoisinant les 90 %.

En parlant, Torvalds a souhait que la communaut se mette daccord pour dvelopper un systme dexploitation standardis pour contourner ce problme. Je souhaite que nous (la communaut) fassions plus defforts dans le sens daller vers une offre de bureau standardise, qui tournera sur toutes les variantes du systme dexploitation. Je suis personnellement trs embt de voir quel point ce degr de fragmentation a frein Linux sur le desktop , a lanc Torvalds depuis le mois de dcembre 2018. Il reste savoir si son appel sera entendu par la communaut et attirera lavis positif des autres dveloppeurs de distributions Linux.

Un autre avis sur le sujet est cette fois celui de Mark Shuttleworth, fondateur et PDG de Canonical, la socit qui dite Ubuntu, qui estime que le retard de Linux sur les autres OS de bureau se retrouve dans le fait que la communaut na rien invent dans Linux qui soit profondment, puissamment en avance sur son temps. Je pense que le plus gros problme est que nous n’avons rien invent dans Linux qui soit profondment, puissamment en avance sur son temps… J’aime ce que les gars de Chrome OS font parce qu’il y avait une vision trs futuriste du bureau, une extension du Web. Et donc, ils mritent essentiellement leur succs, car ils taient prts crer quelque chose qui nexistait pas dans un monde o, pour la plupart des gens, un OS de bureau ressemblait Windows , a-t-il expliqu ce mois-ci.

En gros, bien quune bonne partie des dveloppeurs prtendent que la grande varit de distributions concurrentes offre plus de choix aux utilisateurs, ce choix peut galement tre accablant. Il est trop difficile pour les nouveaux utilisateurs de choisir une distribution ou de les amener choisir une distribution, car ces derniers ont peur de tomber sur une distribution mal construite ou non prise en charge correctement, fournissant ainsi une mauvaise premire exprience. C’est cause de ces diffrents problmes et peut-tre galement cause du manque de dveloppeurs pour assurer la maintenance et la survie des innombrables distributions Linux que deux dentre elles viennent de fermer.

Scientific Linux et Antergos annoncent l'arrt du dveloppement de leurs distributions Linux, Linux Mint pourrait leur emboter le pas 2

En effet, Scientific Linux et le projet Linux Antergos ont annonc respectivement en avril et en mai 2019 larrt du dveloppement de leurs diffrentes distributions. Alors que Red Hat Linux Enterprise 8 (RHEL) venait juste dapparatre, Scientific Linux qui est une recompilation de RHEL va tre abandonn par ses dveloppeurs. En dtail, Scientific Linux est une distribution Linux open source dveloppe conjointement par Fermi National Accelerator Laboratory (Fermilab) et par le CERN. Elle est base sur Red Hat Enterprise Linux avec l’intention d’tre 100 % compatible au niveau binaire. Dans un mail adress la communaut, Fermilab a annonc quil arrtait le dveloppement de la distribution et que la version Scientific Linux 8 ne verra pas le jour.

La dcision vient du fait que Fermilab veuille se tourner dsormais vers CentOS comme la fait CERN qui sest retir de Scientific Linux quelques annes plus tt et sest galement tourn vers CentOS. cette fin, nous dploierons CentOS 8 dans nos environnements informatiques scientifiques plutt que de dvelopper Scientific Linux 8. Nous collaborerons avec le CERN et dautres laboratoires afin de contribuer faire de CentOS une plateforme encore meilleure pour linformatique physique de haute nergie. Fermilab continuera prendre en charge Scientific Linux 6 et 7 tout au long de leur cycle de vie respectif. Merci tous ceux qui ont contribu Scientific Linux et qui continuent le faire , a crit Fermilab dans son mail.

Le projet Linux Antergos, quant lui, est une distribution Linux base sur Arch Linux. Il utilise l’environnement de bureau GNOME 3 par dfaut, mais peut aussi employer le bureau Cinnamon, MATE, KDE Plasma 5, Deepin, et Xfce. Il sagit de lune des distributions les plus populaires de Linux avec, selon les chiffres de ses diteurs, 931 439 tlchargements uniques d’Antergos depuis 2014. Aprs la sortie de sa version 19.4 en avril pass, les dveloppeurs de cette distribution ont annonc la fin de celle-ci, ce mois. Le principal problme voqu dans la note adresse la communaut est que les dveloppeurs n’ont plus assez de temps libre pour entretenir correctement Antergos et que continuer ngliger le projet nuirait normment la communaut.

Scientific Linux et Antergos annoncent l'arrt du dveloppement de leurs distributions Linux, Linux Mint pourrait leur emboter le pas 3

Aujourd’hui, nous annonons la fin de ce projet. Comme nombreux d’entre vous l’ont probablement remarqu au cours des derniers mois, nous n’avons plus assez de temps libre pour entretenir correctement Antergos. Nous avons pris cette dcision parce que nous pensons que continuer ngliger le projet nuirait normment la communaut. Effectuer cette action maintenant, alors que le code du projet fonctionne toujours, offre aux dveloppeurs intresss une opportunit de prendre ce qu’ils trouvent utile et de dmarrer leurs propres projets , a crit lquipe Antergos dans un billet de blog en date de ce 21 mai. Ils ont cependant exprim le besoin de dvelopper en amont un autre projet qui portera le nom de Endeavour.

Aprs Scientific Linux et le projet Linux Antergos, qui donc le tour de fermer sa distribution ? Dans la communaut, on pense que ce sera Linux Mint qui suivra. Bien qu ses dbuts en 2006, Linux Mint offre normment davantages par rapport aux autres distributions de Linux, dans la communaut, lon estime que celui-ci sest fait rattraper et quil nest dsormais quun environnement de bureau, faisant rfrence Cinnamon. Linux Mint est venu avec des codecs contenant des brevets qui ntaient pas faciles installer dans des distributions populaires telles quUbuntu ou Fedora. Les brevets pour MPEG-2, MP3 et Dolby AC3 ont expir depuis, ce qui a permis aux distributions Linux de fournir cette fonctionnalit librement, par dfaut. Bien que Mint ait t l’une des premires distributions rsoudre efficacement ce problme, l’ide mme que Mint est plus facile utiliser, car elle fournit des codecs installs par dfaut, n’a plus sa raison d’tre comme d’autres distributions l’ont depuis rattrap.

Il semblerait que Linux Mint a en fait rgress dans cette position, les codecs n’tant plus installs par dfaut partir de Linux Mint 18, ce qui fait de lui une distribution Linux identique aux autres. De plus, pendant un certain temps, Linux Mint semblait fonctionner d’une manire que les autres distributions avaient du mal faire, car elles mettaient trop de nouveaux logiciels la disposition des utilisateurs. Cinnamon est n de ce chaos, le fork de GNOME 3 construit pour Linux Mint qui utilise le paradigme de bureau classique introduit dans Windows 95. C’est familier et c’est une bonne chose. Mme si Linux Mint na pas commenc avec Cinnamon, lon pourrait dire que lessentiel du code original produit par lquipe Linux Mint est li Cinnamon, cest la raison pour laquelle la distribution possde cette popularit.

Linux Mint possde deux distributions : la drive dUbuntu pour laquelle les ditions Cinnamon, MATE et Xfce sont fournies et la Linux Mint Debian Edition (LMDE) base sur Cinnamon, qui existe pour l’quipe Linux Mint pour voir quel point la distribution serait viable et combien de travail serait ncessaire si Ubuntu devait un jour disparatre. Mais, selon la Communaut, Ubuntu est pratiquement dans la catgorie des trop gros pour chouer. Bien que Canonical ait abandonn le dveloppement de Unity pour Ubuntu (en revenant GNOME 3 modifi), la distribution se poursuit. Canonical est, tout le moins, solvable en particulier du fait que les dpenses de dveloppement de Unity ont t arrtes, car les programmeurs de ce projet auraient t largement licencis.

Cela dit, prcisent certains, Ubuntu ne disparatra pas et LMDE est inutile cause du fait que la majorit des efforts de dveloppement est base sur Cinnamon. Selon eux, Cinnamon a pris son lan derrire la mise en uvre progressive et riche en fonctionnalits du paradigme classique des ordinateurs de bureau pour les utilisateurs de Linux. Il est insens, disent-ils, de conserver Linux Mint comme plateforme de prsentation de Cinnamon, alors que le travail de maintenance d’une distribution est mieux gr par Ubuntu, Fedora, SuSE, etc., et Arch. Lavantage de Cinnamon peut tre ralis en tant quenvironnement de bureau vritablement indpendant de la distribution. Selon eux, la majorit du travail est dj fait, car Fedora a dj une version Cinnamon et peut tre installe dans Debian, OpenSuSE et Arch.

Le mieux serait peut-tre denvisager transfrer les efforts de dveloppement de Linux Mint pour que Cinnamon devienne une saveur Ubuntu, s’attachant plus troitement l’infrastructure et aux calendriers de publication d’Ubuntu, au lieu d’oprer de manire indpendante et de risquer des conflits de paquetages. Cela ddupliquerait beaucoup de travail et donnerait plus de temps pour amliorer encore Cinnamon, et allger les calendriers chargs de Clem et dautres contributeurs Linux Mint , ont-ils conclu.

Sources : Scientific Linux, Antergos

Et vous ?

Scientific Linux et Antergos annoncent l'arrt du dveloppement de leurs distributions Linux, Linux Mint pourrait leur emboter le pas 4

Qu’en pensez-vous ?

 

Source link

Auteur de l’article : james

1 commentaire sur “Scientific Linux et Antergos annoncent l’arrt du dveloppement de leurs distributions Linux, Linux Mint pourrait leur emboter le pas

Laisser un commentaire