Signatures numerique Comment fonctionne la détection basée sur les signatures 2020

Dans un monde où les attaques ciblées deviennent extrêmement courantes, il est impératif de reconnaître que votre ordinateur personnel pourrait également être une cible. Oui, votre PC ou Mac est constamment menacé et il est important de comprendre que votre ordinateur personnel n’est pas une île. Il peut être affecté par le même malware, qui affecte les ordinateurs professionnels. Il est impératif que vous compreniez le type de menaces qui pèsent sur votre ordinateur et le type de protection qui permet de garder ces menaces à distance.

Votre ordinateur est en danger

La première étape vers une meilleure compréhension de la sécurité informatique à domicile est que votre ordinateur est en danger. Ensuite, découvrez les différentes fonctionnalités que la sécurité de votre ordinateur à domicile doit posséder pour se protéger contre les attaques telles que le cryptojacking, les ransomwares et plus encore.L’une de ces fonctionnalités est la détection basée sur les signatures.

Qu’est-ce qu’une signature?

Dans la terminologie de la sécurité informatique, une signature est une empreinte ou un modèle typique associé à une attaque malveillante sur un réseau ou un système informatique. Ce modèle peut être une série d’octets dans le fichier (séquence d’octets) dans le trafic réseau. Il peut également prendre la forme d’une exécution logicielle non autorisée, d’un accès réseau non autorisé, d’un accès à un répertoire non autorisé ou d’anomalies dans l’utilisation des privilèges réseau.

Qu’est-ce que la détection de signature?

La détection basée sur les signatures est l’une des techniques les plus couramment utilisées pour lutter contre les menaces logicielles ciblées sur votre ordinateur. Ces menaces incluent les virus, les logiciels malveillants, les vers, les chevaux de Troie, etc. Votre ordinateur doit être protégé contre un très grand nombre de dangers. L’obtention de cette protection dépend énormément d’une détection bien conçue, avancée et basée sur la signature qui est à la tête des affaires.

Ce type de détection implique que votre antivirus dispose d’un référentiel prédéfini de signatures statiques (empreintes digitales) qui représentent les menaces réseau connues. Ces menaces sont différentes les unes des autres en raison de leur codage unique.Lorsque l’analyseur antivirus entre en action, il commence à créer les signatures appropriées pour chaque fichier et commence à les comparer avec les signatures connues dans son référentiel. Il continue de surveiller et de rechercher le trafic réseau pour les correspondances de signature. Si une correspondance est trouvée, ce fichier est classé comme une «menace» et le fichier ne peut plus entreprendre aucune action.

Qu’est-ce qui rend la détection basée sur les signatures si populaire?

L’identification des menaces malveillantes et l’ajout de leurs signatures à un référentiel est la principale technique utilisée par les produits antivirus. La détection basée sur les signatures est également le pilier essentiel des technologies de sécurité telles que les AV, IDS, IPS, pare-feu et autres.

Sa popularité est renforcée par sa force. Il est utilisé depuis très longtemps, depuis l’apparition des premières solutions antivirus. Il y a donc une certaine cohérence des résultats et un succès démontrable qui y sont associés. L’approche n’est pas très complexe, elle est rapide, facile à exécuter et à gérer. Et de plus, il a marqué une histoire de protection des ordinateurs contre les menaces assez anciennes mais puissantes.

Composante intégrale d’une approche en couches de la sécurité

Il ne fait aucun doute que la détection basée sur les signatures est un élément essentiel de l’arsenal de sécurité de votre ordinateur, mais le paysage des menaces que vous voyez devant vous n’est pas statique: il évolue rapidement. Les menaces deviennent de plus en plus sophistiquées et, chaque jour, des techniques d’attaque plus furtives font leur apparition.

Il existe un besoin pour une approche de sécurité à plusieurs niveaux, où l’IDS basé sur la signature est utilisé conjointement avec d’autres méthodes de sécurité. Il s’agit notamment de la détection basée sur le comportement, la détection des menaces de l’IA, l’analyse avancée des logiciels malveillants et la gestion de la sécurité à distance.

 

 

No Responses

Leave a Reply